Citation de Uri Elitzur “Qu'y a-t-il de si horrifiant à comprendre que tout le peuple palestinien est l'ennemi” — June 30 2014

Chef de Cabinet, plume et proche conseiller de Netanyahou, porte-parole des colons, dans un texte de 2002 à connotation génocidaire publié fièrement 12 ans plus tard par Ayelet Shaked peu avant qu ‘elle soit nommée ministre de la justice.

Auteur : Thématiques :
" Pourquoi devons-nous inventer un nouveau nom pour la guerre tous les quinze jours, juste pour éviter de l'appeler par son nom. Qu'y a-t-il de si horrifiant à comprendre que tout le peuple palestinien est l'ennemi ? Toute guerre est entre deux peuples, et dans toute guerre, le peuple qui a commencé la guerre, ce peuple tout entier, est l'ennemi. (...) Derrière chaque terroriste se trouvent des dizaines d'hommes et de femmes, sans lesquels il ne pourrait pas s'engager dans le terrorisme. Les acteurs de la guerre sont ceux qui incitent dans les mosquées, qui écrivent les programmes meurtriers des écoles, qui donnent un abri, qui fournissent des véhicules, et tous ceux qui les honorent et leur apportent leur soutien moral. Ce sont tous des combattants ennemis, et leur sang sera sur toutes leurs têtes. Cela inclut également les mères des martyrs, qui les envoient en enfer avec des fleurs et des baisers. Elles devraient suivre leurs fils, rien ne serait plus juste. Elles devraient suivre, tout comme les foyers physiques dans lesquels elles ont élevé les serpents. Sinon, on y élèvera encore plus de petits serpents... "
" Why do we have to make up a new name for the war every other week, just to avoid calling it by its name. What’s so horrifying about understanding that the entire Palestinian people is the enemy? Every war is between two peoples, and in every war the people who started the war, that whole people, is the enemy.
(…) Behind every terrorist stand dozens of men and women, without whom he could not engage in terrorism. Actors in the war are those who incite in mosques, who write the murderous curricula for schools, who give shelter, who provide vehicles, and all those who honor and give them their moral support. They are all enemy combatants, and their blood shall be on all their heads. Now this also includes the mothers of the martyrs, who send them to hell with flowers and kisses. They should follow their sons, nothing would be more just. They should go, as should the physical homes in which they raised the snakes. Otherwise, more little snakes will be raised there… "

Traduction anglaise et texte complet sur Electronic Intifada :
Lien 

N°442 Signaler un problème