Citation de Uri Lubrani “S'il n'y avait pas d'étudiants arabes, ce serait peut-être mieux” — Apr. 4 1961

Conseiller aux Affaires arabes de Ben Gourion de 1960 à 1963.

Auteur : Thématiques :
 Date imprécise
" D’une main nous reprenons ce que nous donnons de l’autre. Nous leur donnons des tracteurs, l'électricité et le progrès, mais nous prenons des terres et limitons leurs déplacements... S'il n'y avait pas d'étudiants arabes, ce serait peut-être mieux. S'ils [les Arabes] restaient des coupeurs de bois, il serait peut-être plus facile de les contrôler. "
" With one hand we take what we give them with the other. We give them tractors, electricity, and progress, but we take land and restrict their movement …Were there no Arab students, perhaps it would be better. If they [Arabs] would remain hewers of wood perhaps it would be easier to control them. "

Zeev Schiff, If I Were an Arab , Haaretz, April 4, 1961
Cité par Ian Lustick, Arabs in the Jewish State , Univ. Texas Press, 1980, p.68.

N°293 Signaler un problème