Citation de David Ben Gourion “Si j’étais Arabe ...je me dresserais ...contre une immigration qui mettra ...ses habitants Arabes sous pouvoir juif” — June 1937

Dans une lettre à Moshe Sharett, cité à deux reprises par le biographe de Ben Gourion, sous des formes légèrement différentes.

" Si j’étais Arabe, un Arabe avec une conscience politique nationaliste … je me dresserais encore plus vigoureusement, amèrement et désespérément contre une immigration qui mettra un jour la Palestine et tous ses habitants Arabes sous pouvoir juif.  Ce que les Arabes ne peuvent pas faire, c’est calculer et comprendre qu’une immigration de 60.000 [Juifs] par an veut dire un État juif dans toute la Palestine. "
" Were I an Arab, and Arab with nationalist political consciousness . . . I would rise up even more vigorously, bitterly, and desperately against an immigration liable in the future to hand the country and all of its Arab inhabitants over to Jewish rule. What Arab cannot do his math and understand that immigration at the rate of 60,000 a year means a Jewish state in all of Palestine. "

Cité par Shabtai Teveth, Ben Gourion, the burning Ground, 1886-1948 , Houghton Mifflin School, 1987, p. 544. Recité dans John Marsheimer et Stephen Walt, The Israel Lobby and U.S. Foreign Policy , Farrar Straus and Giroux, 2008, , p. 98

Citation un peu différente par Shabtai Teveth, Ben Gourion and the Palestinian Arabs. From peace to war , Oxford Univ.Press, 1985, pp. 171-172.

N°169 Signaler un problème