Citation de Yosef Weitz “La majorité des habitants des territoires restèrent ...chose capable de saper … notre État” — Sep. 29 1967

L’architecte du “transfert” en 1948 commente l’apparition d’un “risque démographique” en 1967 et préconise la ‘solution’ de 1948, réduire la population occupée.

Auteur : Thématiques :
" Quand l'ONU décida le partage de la Palestine en deux États, la guerre d'indépendance de 1948 éclata et ce fut notre grande chance et un double miracle eut lieu: Une victoire sur le terrain et la déroute des Arabes. Lors de la guerre des six jours (1967) il y eut un grand miracle, une gigantesque victoire sur le terrain, mais la majorité des habitants des territoires libérés restèrent attachés à leurs lieux, chose capable de saper les fondations de notre État. Le problème démographique est le plus aigu, particulièrement si au poids du nombre on ajoute le poids des réfugiés. "
" After (some) years, consequent to the UN decision to partition the country, the War of Independence broke out to our great happiness, and in its course a double miracle took place: a regional victory and the escape of the Arabs. In the Six Day War only one great miracle took place: a tremendous territorial victory but the majority of the population of the liberated territories remained ‘fixed’ to their places, which can cause the destruction of the foundations of our state. The demographic problem is the most acute, especially when to its numerical weight is added the weight of the refugees. "

Yosef Weitz, ‘Solution to the refugee problem: The State of Israel with a small Arab minority’ , Davar (quotidien de la Histadrout), 29 septembre 1967.

N°314 Signaler un problème